ESPACE MUSÉAL et patrimonial
des Petites Franciscaines de Marie
L’accueil : l ’âme de notre histoire !

Expositions antérieures

Madagascar : Voyage sur l ’ île heureuse

Commissaire : Mme Jeanne d’Arc Brochu en collaboration avec Sr Émilienne Boivin
Présentée du 6 août 2011 au 19 avril 2015 

Cette exposition visait à faire découvrir le pays de mission des Petites Franciscaines de Marie qui y sont engagées depuis plus de 40 ans. À la fois exotique et particulier, Madagascar regorge de petits et grands trésors.

L’approche privilégiée proposait au visiteur de plonger dans une atmosphère colorée et joyeuse où il pouvait aller à la rencontre de la faune et la flore exceptionnelles de cette région, de sa riche culture et des nombreux produits artisanaux qu’on y retrouve.

L’exposition présentait donc plusieurs artefacts façonnés par les Malgaches (vanneries, sculptures, instruments de musique), de nombreux objets liés à leurs mode de vie et à leur quotidien (vêtements, jouets, épices) et d’autres relatifs à l’île (fossiles, minéraux, coquillages). De la broderie à la musique en passant par les marchés et les parfums, tous les secrets de l’île nous étaient partagés !



Le Révérend Père Ambroise-Martial Fafard

Commissaire : Mme Jeanne d’Arc Brochu en collaboration avec Sr Émilienne Boivin
Présentée du 28 juin 2008 au 1er mars 2011

Cette exposition visait à présenter le parcours du curé Ambroise-Martial Fafard, responsable de la venue des Petites Franciscaines de Marie à Baie-Saint-Paul. Homme déterminé et cultivé, il a fait figure de soutien pour les âmes de ses paroissiens mais aussi d’entrepreneur avant-gardiste.

L’approche retenue pour l’exposition proposait un survol chronologique de la vie de cet homme, de sa naissance à l’Islet en 1840 à son décès à Baie-Saint-Paul en août 1899. On y abordait ses réalisations en tant que curé à Inverness et à Chicoutimi ainsi que son voyage en Europe et sa rencontre avec le pape. Fondateur de l’Hospice Sainte-Anne de Baie‑Saint-Paul, il a été l’instigateur de plusieurs services et commodités dans cette ville.

L’exposition présentait des documents d’archives (récit de voyage, lettres), des meubles (buffet, lit, secrétaire), des objets personnels (sceau, encrier, barrette, cartes de visite) ainsi que de la vaisselle et un symphonion, ancienne boîte à musique. Tous des artefacts servant à illustrer les réalisations d’une vie et témoins de l’époque victorienne.